top of page

LA BLESSURE D'HUMILIATION

La Blessure d'humiliation: que provoque-t'elle en moi ?

Les sentiments d’humiliation peuvent provenir d’échecs ou de lacunes perçus par rapport aux autres. 
Mais la véritable croissance se situe à l’intérieur, et non à l’extérieur. 
Notre valeur n'est pas définie par les tâches accomplies ou les éloges reçus des autres. 
Lorsque nous nous acceptons pleinement tels que nous sommes, avec nos défauts et tout, nous nous libérons du besoin de validation. Concentrez-vous sur le développement de vos qualités inhérentes d’amour, de joie et de compassion – elles seules se réalisent.

  • L’humiliation : est le fait d’abaisser, de ridiculiser et de soumettre quelqu’un. Vécu avec un(des) parent(s) castrateur(s).

  • Vécu : « Je me suis senti brimé dans mes envies et limité dans mes besoins de liberté. Je n’ai pas le droit d’avoir du plaisir… »

  • Croyances limitantes : « Je ne suis pas digne. Je ne suis pas une belle personne. Je n’ai pas le droit au bonheur. Je suis obligé et contraint d’être malheureux. »

  • Émotions récurrentes : dégoût, mépris, culpabilité et honte

  • Masque : le masochiste = « Je cherche le plaisir, mais j’en ai peur, j’en suis indigne. Je préfère me sacrifier pour les autres. Mais je le vis très mal à l’intérieur de moi. ». Son rôle principal sera celui du sauveur. Pour mieux comprendre les pièges de la dépendance affective (victime, sauveur et bourreau), je vous renvoie vers l’article « De l’amour au pervers narcissique : les manipulations affectives ».


blessure d'humiliation blessure de l'être et de l'âme

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page